3 jours de Hellfest…en enfer !

00

De retour comme chaque année au pèlerinage du fan de musique extrême rock, métal et punk à Clisson, près de Nantes. Nous avions interviewé Alexxx il y a quelques mois lors des préparatifs pour connaître un peu les nouveautés de l’édition du Hellfest 2017. Comme chaque année, près de 50 000 festivaliers se retrouvent pour partager 3 jours… en enfer.

Sous le soleil et pas un seul nuage nous prenons donc la route avec notre voiture aménagée pour dormir dedans, dans une des petites rues de Clisson comme des milliers de festivaliers. Comme d’habitude, l’accueil chaleureux des riverains et le respect de la propreté dans les rues pour les festivaliers est à saluer.

Nous entrons donc dans les portes de l’enfer avec un sourire jusqu’aux oreilles lorsque nous découvrons les amplis immense Orange et Marshall. Première étape, l’espace VIP/Press pour prendre les informations sur les conférences de presse. Et là, surprise. Nous découvrons un nouveau monde par rapport aux années précédentes. Un nouvel espace magnifiquement aménagé pour accueillir la presse et les invités du festival. Le Hellfest souhaite bichonner tous ses invités et festivaliers en nous proposant chaque année des améliorations sur le confort pendant le festival.

La fontaine du coin VIP/Presse

Le Hellfest 2017 a aussi battu un record de consommation de bières. 350 000 litres de bières ont été consommées pendant ces 3 jours, contre 285 000 en 2016. Conséquence du temps magnifique et de la chaleur ? Sans aucun doute ! Cela représente tout de même 1,4 millions de verre de demis.

Côté musique, quelques bonnes surprises et des déceptions pour ce Hellfest 2017.

Les plus :

  • Rob Zombie : Un show magnifique guidé par le célèbre leader/chanteur/producteur de film gore. Le son est excellent et le public au rendez-vous.
  • Steel Panther : Waw. Exceptionnel show des californiens qui nous ont fait rire et chanter pendant une heure environ. On peut dire qu’ils nous auront aussi fait baver en faisant monter plus d’une cinquantaine de filles sur scène, dont certaines enlevèrent le haut pendant que le guitariste Satchel geulait le seul mot français qu’il venait d’apprendre en backstage : « Nichon !! » Le son était excellent et les musiques s’enchainaient au fur et à mesure que le concert se réchauffait. Steel Panther est un groupe à voir sur scène avant de mourir, et avec un bon second degré.
  • Saxon : Un groupe et surtout Biff en pleine forme depuis qu’il fait du vélo pour s’entretenir. Les fans de Saxon auront apprécié que le groupe réalise une chronologie dans leur setlist.
  • Aerosmith : Ce sont des légendes et pour leur tournée d’adieu, on ne peut qu’apprécier la qualité de leur show millimétré, la voix bien conservée de Steven Tyler et les nombreux morceaux de toute leur discographie.
  • Trust : Les frenchies du hard rock sont de retour avec leur nouvel album « Au Nom de la Rage ». Sur scène, les musiciens font le taff, Nono est appelé de tout les côtés et Bernie Bonvoisin, grosses lunettes de soleil et bob vissé sur la tête semble s’être un peu calmé, nous n’avons pas eu de discours politique, nous réclamions même qu’il nous parle un peu entre les morceaux tellement il enchainait. Par contre Bernie, les paroles sur scène c’est pas possible, même à la fête de la musique les groupes de collégiens ne font pas ça.
  • Phil Campbell and the Bastard sons : Le guitariste du défunt groupe Motörhead ne va pas s’arrêter de jouer à la mort de Lemmy. Il monte son propre groupe, sort un album et joue quelques reprises du trio de métal avec sa nouvelle formation jeune et dynamique.

Phill Campbell and the Bastard Sons

Les moins :

  • Avis mitigé pour Deep Purple qui depuis quelques années n’est plus au haut niveau, surtout pour Ian Gillan (71 ans quand même) et un album d’adieu qui remplit un contrat mais sans plus. On est quand même bien content de crier « Smoke on the Water » et de headbanger sur d’autres hits.
  • Apocalyptica : Pitié pas de violoncelles à 22h juste après Airbourne et avant Aerosmith. On rêve de Metallica au Hellfest, mais nous avons eu droit aux reprises d’Apocalyptica. Fautes de grives, on mange des merles.
  • Airbourne : Nous ne mettons pas de points négatifs au groupe qui a, comme d’habitude assuré un show de rock’n roll. Cependant, les ingés son auraient pu brancher les micros avant que le groupe commence à jouer….

Pour rappel, la plupart des concerts ont été filmé par Arte Live et sont à voir ici. A regarder surtout pour Steel Panther…

A noter que nous avons du écourter notre reportage pendant le week-end à cause d’une panne de voiture et nous n’avons donc pas pu voir tout le monde.

Quelques festivaliers originaux :

Une dizaine de dalles ont été installée dans le sol pour se souvenir des différentes éditions du Hellfest et la programmation.

 

Tags

Ecoutez en live

Titre en cours

Prochains concerts

Suivez-nous