Interview : Alexxx Rebecq – Tout sur le Hellfest 2017

10

Bonjour Alexxx, merci de nous accorder cette interview à quelques semaines du Hellfest 2017, nous avons beaucoup de questions à te poser. On va commencer avec une première concernant la concurrence du Hellfest, nous avons vu l’année dernière l’arrivée du Download Festival en France prévu une semaine avant le Hellfest. Penses-tu qu’il sont un dangereux concurrent pour le Hellfest ?

 

Alexxx : Ca fait toujours un peu peur quand tu vois un concurrent arriver, surtout quand il fait partie de Live Nation. Après, on est quand conscient qu’on offre des choses complètement différentes, l’expérience Hellfest n’a rien à voir avec l’expérience Download. Et le Download vont concentrer généralement les parisiens, alors que le Hellfest la France entière. De plus le Download se concentre uniquement sur les concerts, alors qu’au Hellfest tu viens chercher une expérience, des animations et une programmation un peu plus poussée dans le style.

RRV : Tu parlais d’expérience pour les festivaliers, le Hellfest veut se renouveler aussi chaque année pour satisfaire ses fidèles, nottament sur l’année précédente avec la Warzone qui a été bien repensé, quels retours vous avez eu de cette refonte de la Warzone ?

Alexxx : Nous avons eu de très bon retours, nous sommes tributaire du lieu et après analyse et surtout des retours festivaliers, nous avons commencé à retravailler cette zone du festival dont on est très fier et qui est devenu l’une des plus belle scène du festival. L’année dernière nous avions eu deux problèmes : le premier concernant le manque de places devant la Mainstage, le site n’avait pas changé depuis 2012, et le nombre de festivaliers à lui bien évolué. Du coup cette année on a tout cassé (rires) pour agrandir cette partie et accueillir correctement plus de monde. On a donc augmenté cette zone de 10 000 mètres carré, alors bien sûr sans augmenter la jauge, car sinon ce serait se tirer une balle dans le pied que d’agrandir la zone et la jauge en même temps si elle est déjà saturée. On veut vraiment avoir ce sentiment de confort pour tous les festivaliers. La 2ème chose est due à notre actualité et l’état d’urgence dans lequel on est, il y avait beaucoup d’attente à l’entrée du festival sous la cathédrale, nous allons donc fluidifier les entrées pour ne plus avoir ce long temps d’attente. L’intérêt est que les gens puissent se dire de quitter le festival pour aller à la tente ou au village sans se dire « je dois attendre une heure pour revenir ». On a travaillé dur sur un nouveau système qui a été une priorité.

RRV : On a pu voir le reportage réalisé par Redbull sur les coulisses du Hellfest. Est-ce que les festivaliers sont plus indulgents sur les réseaux sociaux après la sortie de ce reportage ?

Alexxx : Quand on a sorti ce film, on a voulu ouvrir le ventre de la bête pour que les gens comprennent l’ampleur de l’organisation tout au long de l’année. C’est un énorme projet, nous n’avions pas pour but d’avoir la clémence du public mais au moins qu’ils puissent se dire : « Ha ouai voilà le bordel ! », on ne paye pas juste un groupe pour le faire venir jouer et basta.  Côté nouveautés pour 2017, on va faire augmenter le nouveau Hellgate, avec de nouvelles animations, redynamiser le Hellcity Square, et de nouvelles surprises que vous verrez sur place. Il y aura aussi les after-party sur le métal corner.

RRV : Va t-on retrouver une nouvelle fois le Hellfest sur Arte Live ?

Alexxx : Oui ! On continue à bosser avec Arte et la production Sombrero, les concerts sont filmés dans d’excellentes conditions, ils font du super boulot donc on va continuer avec eux. La télévision d’aujourd’hui à beaucoup évolué, on a plein d’idées mais on peut pas tout faire non plus.

RRV : Comment imagines-tu le futur du Hellfest ? Un export à l’étranger ou Clisson Forever ?

Ce sera Clisson à vie, on est maintenant entrain de monter un parc, on travaille avec des prestataires, partenaires et bénévoles locaux. On a énormément de travail pour faire une édition à Clisson alors je vois mal l’intérêt de faire un export à l’étranger.

RRV : On voit beaucoup sur les réseaux sociaux de festivaliers fidèles depuis des années qui voient maintenant le Hellfest comme le Disneyland du métal. Qu’en penses-tu ?

Alexxx : Hé bien quand tu amène des gosses à Disneyland, les gens sont contents, tu passes un bon moment alors faire le Disneyland du métaleux je trouve cela plutôt cool. Quand les gens ont ce mot en tête ils ont une connotation péjorative alors que ce sont quand même de superbes conditions d’accueil. Tu sais, tu as beau avoir le meilleur groupe du monde, si c’est dans des conditions pourries avec un mauvais son, pas de confort, et de la bouffe, ce sera pas terrible. Donc on fait le maximum pour le confort des festivaliers, après on est toujours tributaire de la météo, quand il fait beau c’est vraiment top, et quand il pleut on rattrape ce qu’on peut. Donc Mickey chez nous est en mode complètement métal entre copains.

RRV : Il y a 170 groupes programmés au Hellfest, as-tu un groupe coup de coeur que tu nous conseille d’aller voir pour cette édition Hellfest 2017  ?

J’ai un petit faible pour Integrity ou Trap Them, et côté glam, je suis un grand fan de W.A.S.P donc je vais essayer de passer les voir. Et enfin Aerosmith qui est une grosse machine.

Merci pour ces réponses Alexxx et on se voit les 16, 17, 18 Juin 2017 à Clisson pour le Hellfest 2017 !

Suivez Alexxx Rebecq sur Twitter : https://twitter.com/ALEXXXREBECQ

Site du Hellfesthttp://www.hellfest.fr/

alexxx rebecq- hellfest2017

Tags

Ecoutez en live

Titre en cours

Prochains concerts

Suivez-nous