AC/DC

AC/DC

AC/DC

AC/DC est le résultat électrique de la création des frères Young, Angus et Malcolm. En 1973, à Sydney le groupe sort son premier morceau qui va amorcer la dynamite TNT avec Mark Evans à la basse, Colin Burgess à la batterie et Dave Evans au chant. Dave et Mark seront rapidement remplacés par Bon Scott et Cliff Williams. Colin sera lui remplacé par Phill Rudd. D’après l’histoire, c’est la sœur des frères Young qui conseilla au groupe de s’appeler AC/DC, acronyme du courant alternatif et continu qu’elle trouva derrière sa machine à coudre pendant qu’elle cousait le costume d’écolier d’Angus Young. Par ailleurs, les australiens prononcent « Acca Dacca ».

Retour en 1974 lorsque George Young, le grand frère d’Angus et Malcolm et guitariste du groupe australien The Easybeats, leur présente alors celui qui deviendra l’icône de la première vrai période du groupe : Bon Scott. Ce nouveau chanteur très charismatique permettra au groupe de le hisser en haut des hit-parade jusqu’à sa mort le 29 Février 1979 juste après la sortie de l’album Highway to Hell. Entre temps, il sortent 7 albums et réalisent plusieurs tournées mondiales. Le très nerveux Powerage, le religieux Let There Be Rock et les électrisant Dirty Deeds Done Dirt Cheep et High Voltage seront tous des succès propulsant AC/DC sur la scène internationale. Certains auront même la chance de voir le groupe au Palais des Sports de Paris ou au théâtre de Verdure d’Aix les Bains, le groupe se faisant passer pour des joueurs cornemuse pour ce dernier.

La fin d’une période se termine avec le décès de l’emblématique Bon Scott et Brian Johnson, alors chanteur du groupe Geordie, prend le relais en sortant l’album qui connaitra le plus gros succès de l’histoire du groupe : Back in Black. Cet album-hommage se classera en 2ème position du nombre d’albums le plus vendus au monde encore aujourd’hui. Pendant les années 80, AC/DC conservera son public malgré quelques productions un peu ratées avant de revenir sur le grand devant de la scène au début des années 2000 en sortant Stiff Upper Lip, album beaucoup plus axé blues que Hard Rock mais toujours aussi efficace. Aujourd’hui encore les boys soulèvent les foules plus que jamais, sortent Rock or Bust en 2014 et les tournées n’en finissent pas. Mais c’est sans compter malheureusement sur la tête pensante, Malcolm Young, atteint d’Alzheimer et remplacé alors depuis par son cousin George Young.

AC/DC est pour certains le groupe de leur jeunesse avec Bon Scott, pour d’autres avec Brian Johnson, mais il est surtout et restera un groupe mythique et intemporel pour toutes les jeunesses à venir. Let There be Rock !

Line-UP :

  • Chant : Brian Johnson
  • Guitare : Angus Young
  • Guitare : Malcolm Young
  • Batterie : Phill Rudd
  • Basse : Cliff Williams

Discographie :

1974 : Jailbreak
1975 : High Voltage (Australie uniquement)
1975 : T.N.T. (Australie uniquement)
1976 : High Voltage (version internationale)
1976 : Dirty Deeds Done Dirt Cheap
1977 : Let There Be Rock
1978 : Powerage
1979 : Highway to Hell
1980 : Back in Black
1981 : For Those About to Rock We Salute You
1983 : Flick of the Switch
1985 : Fly on the Wall
1988 : Blow Up Your Video
1990 : The Razors Edge
1992 : Who Made Who
1995 : Ballbreaker
2000 : Stiff Upper Lip
2008 : Black Ice
2014 : Rock or Bust

 

 

Stade de France – AC/DC

0 ont commenté “AC/DC”

Laisser un commentaire

Ecoutez en live

Titre en cours

Prochains concerts

Suivez-nous